Larry Page abandonne une dizaine de projets non prioritaires

Une dizaine de produits du moteur de recherche seront abandonnés ou fusionnés avec d'autres afin de concentrer les effectifs du groupe sur les services prioritaires : Google+, Gmail et Docs.

Google fait le ménage dans ses produits. Le groupe américain a annoncé sur son blog son intention de fermer totalement ou partiellement une dizaine de services afin de réorganiser ses effectifs en les concentrant sur des projets prioritaires. Parmi eux, le réseau social du moteur, Google+, lancé au début de l'été, la messagerie électronique Gmail ainsi que la suite bureautique Google Docs.


Parmi ces produits figure notamment Google Desktop. Le logiciel de bureau utilisant la technologie du moteur pour effectuer des recherches sur son ordinateur. Le service de questions-réponses Aardvark (du nom d'une start-up rachetée 50 millions de dollars en février 2010) sera également arrêté et sa technologie utilisée dans d'autres projets. Google Notebook sera réintégré dans Google Docs.


Cette réorganisation a été entreprise par le co-fondateur et (de nouveau) PDG de Google Larry Page. Depuis son retour aux commandes de la société, il cherche à redonner de la souplesse et de l'autonomie aux équipes pour leur permettre de fonctionner plus rapidement (lire l'article Larry Page ou le retour de l'esprit start-up chez Google ?, du 04/04/2011). Afin de réussir sa percée dans le Web social, avec Google+, Larry Page a également décidé de conditionner 25% des bonus accordés aux employés de Google au succès de la stratégie sociale du groupe.


Ce nettoyage de rentrée fait suite à l'annonce fin juillet de la fermeture des Google Labs, une plate-forme d'expérimentation de projets innovants utilisant les services de Google. Créés en 2002, les Google Labs avaient notamment donné naissance à de outils et fonctionnalités repris par la suite dans d'autres services. La version mobile du moteur de recherche ou le service de suggestion de recherche ont notamment fait partie des projets Google Labs.

Google / Google, Yahoo, Microsoft