Grooveshark refait son apparition sur Android

L'application de streaming musicale fait son grand retour après avoir été bannie du catalogue d'application de Google,

Si Facebook semble avoir définitivement banni le service d'écoute en ligne gratuit Grooveshark de son écosystème (lire l'article "Facebook exclut Grooveshark de son écosystème", du 10/05/2012 ), Google fait marche arrière et donne au service une nouvelle occasion d'apparaître dans le Google Play Store (ex-Android Market). Le service qui compte près de 20 millions d'utilisateurs dont près de 700 000 en France avait été attaqué par Vivendi en novembre dernier pour diffusion illégale de musique. Sony Music et Warner Music ont par la suite rejoint la filiale d'Universal devant la justice américaine.


En avril 2011, Google avait pourtant exclu Grooveshark de son écosystème, huit mois après Apple. A la différence du site Internet de Grooveshark, l'application mobile est gratuite au téléchargement mais son utilisation complète est payante, au prix de 9 dollars par mois ou 90 dollars par an. Un tarif plus attractif que celui de Spotify.
Pourtant, le fondateur de Grooveshark, Sam Tarantino, indiquait souhaiter offrir un service gratuit (lire l'interview "La musique a toujours été gratuite sur Internet et doit le rester", du 19/06/2012).

Juridique / Streaming