Kewego se fait racheter par le groupe Kit Digital

En rejoignant Kit Digital, l'éditeur français de solutions BtoB de vidéo en ligne accélère son développement international.

Kewego annonce son entrée dans le giron du fournisseur de services et solutions de vidéo en ligne Kit Digital. Basé à Prague mais coté au Nasdqa, ce groupe mise sur un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars en 2010. Le montant de la transaction n'est pas précisé, mais l'acquéreur dit avoir dépensé environ 77,2 millions de dollars pour s'offrir Kewego, mais aussi KickApp et Kyte, deux sociétés américaines du secteur de la vidéo en ligne.

Ce montant global n'est qu'indicatif car une partie de ces acquisitions serait financée en actions Kit Digital, selon le co-fondateur de Kewego Oliver Heckmann. Dans le cas de Kewego au moins, cette part serait plus importante que celle réalisée en numéraire.

Les deux fondateurs Olivier Heckmann et Michel Meyer ne quittent pas la société. Ils prennent au contraire des responsabilités chez Kit Digital. "Ce n'était pas une logique de céder l'entreprise car nous étions dos au mur, explique Oliver Heckmann, mais de donner les moyens à Kewego de se développer plus vite à l'international". Présente actuellement dans quatre pays d'Europe, la société française rejoint un groupe implanté dans 40 pays.

Née en 2003 sous le nom de Pulsevision, Kewego est rentable depuis deux ans. En 2010, elle revendique 10 millions de chiffre d'affaires. Depuis 2005, la société a levé près de 15 millions d'euros en trois tours de table auprès de Banexi Ventures et CDC Entreprises.

Chiffre d'affaires