Le secteur des nouvelles technologies crée de l'emploi en Californie

Si la Californie fait face à un taux de chômage important, le dernier trimestre a été marqué par une amélioration, en partie due au secteur des nouvelles technologies.

Le secteur des nouvelles technologies recrute c'est bien connu, et particulièrement en Californie. Cet Etat américain qui abrite la capitale mondiale de la High-tech a créé 90 600 emplois au premier trimestre, plus que les 82 600 créés sur toute l'année 2010, à base variable (corrigé des emplois saisonniers), d'après le Département du développement de l'emploi Américain. Le secteur IT a connu en particulier une augmentation de 5,3% en mars dernier, notamment grâce au dynamisme de la ville de San Francisco qui continue d'attirer de grands groupes et autres start-up du secteur.


Le Wall-Street Journal prend l'exemple de LinkedIn, le réseau social professionnel, qui a triplé son effectif pour atteindre aujourd'hui 1 300 employés, contre à peine 500 début  2010. A noter également que ce boom profite aussi indirectement aux autres secteurs comme la distribution, autre relais de croissance de la Californie avec le tourisme. Le taux de chômage y est supérieur à la moyenne américaine, à 12% au mois de mars contre 8,8% dans le pays. Ce boom de l'emploi, dynamisé par le secteur IT, devrait permettre à la Californie de réduire son déficit, estimé à 26 milliards il y a quelques semaines.

Etats-Unis / Chômage