40% des Français estiment que les objets connectés vont changer l'aménagement de leur intérieur

36% des sondés sont intéressés par le chauffage / thermostat connecté, 32% par le contrôle central de la maison et 25% par la TV connectée.

Après la première édition de 2012, M6 Publicité Digital a renouvelé, avec Harris Interactive, son étude "deco.Lab" sur les Français et la décoration.
Elle intègre de nouvelles questions sur les objets connectés. 40% des Français pensent qu'ils vont changer l'organisation et l'aménagement de l'intérieur. 36% des sondés sont intéressés par le chauffage / thermostat connecté, 32% par le contrôle central de la maison et 25% par la TV connectée.

Comme en 2012, Internet est la première source d'information sur la décoration (54%). Il devance le bouche à oreille (43%), les ouvrages spécialisés (42%), les fiches magasin (39%), la presse écrite spécialisée (32%), les vendeurs en magasins (31%) et la télévision (30%). Pourtant "Internet n'a représenté que 3,5% des investissements publicitaires du secteur décoration et bricolage en 2013", a souligné Michele Benzeno, Directrice de M6 Publicité Digital, citant les chiffres Kantar Media.
Les sites marchands les plus visités sont ceux d'Ikea (66%), de Leroy Merlin (58%) et Castorama (52%). Les sites éditoriaux les plus consultés sont Deco.fr (13%), Marieclairemaison.com (12%) etCotemaison.fr (12%).
Le budget annuel moyen, investi par les Français dans le secteur ameublement et décoration, a légèrement baissé : il est de 1 918€ en 2014 vs 2 005€ en 2012, soit -4,3%.

La typologie réalisée il y a deux ans a été reconduite, faisant apparaître moins de "bricoleurs passionnés" (35% vs 39%) et d'"urbains non-investis" (8% vs 10%), et plus d'"aspirationnels" (28% vs 25%) et de "décopportunistes" (20% vs 17%). Les "précaires détachés" représentent toujours 9% de la population.
Cendrine Dominguez (Deco.fr, Teva Deco) a complété cette étude en identifiant, avec son observatoire, plusieurs tendances ayant un impact sur les comportements et achats en termes de décoration : l'utilisation des réseaux sociaux et en particulier le partage de photos via Instagram, le "selfie déco", le "do it yourself", la "sharing economy" (consommation collaborative), l'"upcycling" (seconde vie des objets), les "fab labs" et les "makers" (avec impression des objets en 3D).
L'étude Harris Interactive a été réalisée en ligne auprès de 1 500 Français de 18 ans et plus, du 5 au 18 mars.

En savoir plus sur Offremedia.com

M6 / IoT