L'IPO record de LinkedIn annonce-t'elle une nouvelle bulle internet ?

LinkedIn Bourse réseau social professionnel LinkedIn a fait une entrée en bourse spectaculaire hier. Sa valorisation atteint 37 fois son chiffre d'affaires 2010.

LinkedIn, le réseau social dédié aux professionnels, a enfin fait son entrée en Bourse et a largement confirmé l'attrait des investisseurs pour le secteur Internet. Pour son premier jour de cotation à la Bourse de New-York, le prix d'introduction de l'action avait été fixé à 45 dollars mais a finalement clôturé à 94,25 dollars, soit une augmentation de 109,4%. Ce bond est le plus élevé depuis l'entrée en Bourse du moteur de recherche chinois Baidu. Le titre a d'ailleurs atteint jusqu'à 121,97 dollars pendant cette journée.


Cette journée a également permis aux fondateurs de prendre un peu de cash, puisque Reid Hoffman a récolté près de 5,2 millions de dollars en vendant moins de 1% de ses titres. Avec 21,7% de parts, le reste de sa participation est estimée désormais à 1,8 milliard de dollars. En 2010, le réseau social américain a réalisé chiffre d'affaire de 243,1 millions de dollars pour un bénéfice net de 3,4 millions. Au 31 mars 2011, le site comptait près de 102 millions d'utilisateurs, ce qui valorise désormais chaque utilisateur à 87 dollars.


Toute cette agitation autour de LinkedIn, et des valeurs Internet en général, relance la question posée par certains qui se demandent si une nouvelle bulle Internet ne serait pas en train de se créer. Peter Yared, le Vice-President de la solution de mesure publicitaire "Webtrends", est d'ailleurs de cet avis. Il écrit sur son blog que "l'on est en présence d'une bulle lorsque votre grand-mère veut investir également". Concrètement, il prend l'exemple de la première bulle Internet et de la bulle immobilière aux US où de nombreuses personnes s'étaient vu conseiller  d'investir afin de profiter du boom (présumé) du secteur.


Peter Yared précise également que le peu d'action disponible sur le marché influe sur la demande, et donc augmente le risque de création d'une bulle. LinkedIn a été valorisé près de 37 fois son chiffre d'affaires 2010 et 2 700 fois son bénéfice avec une capitalisation boursière estimé à 8,9 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros).Les investisseurs attendent désormais la future entrée en Bourse de Facebook. Le réseau social serait déjà en discussion avec des banques afin de préparer son introduction. D'autres sites, comme Groupon, devraient suivre.

Linkedin / Capitalisation boursière