Pandora vise les 100 millions de chiffre d'affaires en 2010


Après 10 ans de fortes difficultés financières, la radio en ligne nord américaine Pandora accède à la rentabilité. De quoi nourrir la rumeur d'une introduction en bourse.

Radio Web spécialisée dans la recommandation de chansons, Pandora n'a cessé d'adapter son modèle économique au marché, passant du BtoB au BtoC, de l'abonnement au gratuit et de l'ordinateur au mobile. Une persévérance aujourd'hui récompensée, puisque la société affiche un chiffre d'affaires 2009 de 50 millions de dollars, principalement issu de la publicité, le reste provenant des abonnements et de commissions d'affiliés à iTunes et Amazon. Pandora revendique par ailleurs être pour la première fois profitable au dernier trimestre 2009. D'après le cabinet William Blair, son chiffre d'affaires 2010 devrait se situer autour de 100 millions de dollars.

Cela fait 10 ans que la radio Web Pandora peine à survivre, s'échinant à trouver des investisseurs et se battant contre les maisons de disques autour des royalties (30 millions de dollars l'année dernière ). Mais depuis que son application iPhone rencontre le succès avec 35 000 nouveaux utilisateurs par jour et que la radio ouvre de plus en plus ses espaces à la publicité, Pandora attire l'attention des banques d'investissement qui entrevoient déjà une lucrative entrée en bourse. Si ses dirigeants affirment se concentrer sur sa croissance et non sur une IPO, la société semble toutefois se mettre en ordre de marche dans cette perspective. Elle vient d'ailleurs d'embaucher Steve Cakebread, l'ex-directeur financier de Salesforce.com au moment de son entrée à Wall Street.

Mais l'iPhone n'est pas l'unique relais de croissance de Pandora. Ses 48 millions utilisateurs se connectent en moyenne 11,6 heures par mois. Ce qui pourrait encore augmenter grâce aux accords récemment passés avec le constructeur automobile Ford et des fabricants de télévisions et de chaînes hi-fi tels que Samsung, Vizio et Sonos. Désormais, Pandora ambitionne de devenir aussi omniprésente que les radios FM.

Pandora / Rentabilité