Les bénéfices de Google ont progressé de 50% en 2009


Le moteur de recherche a terminé l'année sur un bon quatrième trimestre et enregistre un résultat net annuel de 6,5 milliards de dollars.

Google a bien fini l'année 2009. Le moteur de recherche a enregistré un chiffre d'affaires de 6,7 milliards de dollars au quatrième trimestre, en progression de 18 %. Le résultat net du groupe pour les trois de derniers mois de 2009 explose de 416 % sur un an à près de 2 milliards de dollars. En 2008, le groupe avait passé des charges pour ses investissements dans AOL et Clearwire.

Sur l'ensemble de l'année 2009, le groupe a généré un chiffre d'affaires (non audité) en progression de 8 % par rapport à 2008 à 23,6 milliards de dollars. Le résultat net annuel de Google progresse de moitié (+55 %) par rapport à 2008 à 6,5 milliards de dollars.

Au quatrième trimestre, Google continue de réaliser les deux tiers de son chiffre d'affaires via sa plate-forme Adwords, soit 4,4 milliards de dollars (+16 % par rapport au T4 2008). Son réseau d'éditeurs tiers Adsense représente un chiffre d'affaires d'un peu plus de 2 milliards de dollars, en progression de 21 % sur un an. Les revenus du groupe générés en dehors des Etats-Unis représentent désormais plus de la moitié (53 %) de son chiffre d'affaires global, contre 50 % un an auparavant.

Malgré ces résultats, les analystes se sont cependant montrés déçus des performances du moteur. Ils attendaient notamment une hausse du coût moyen par clic entre le troisième et le quatrième trimestre de l'ordre de 5 %, soit la progression enregistrée pour le quatrième trimestre 2008. Or le CPC moyen pratiqué par Google n'a progressé "que" de 2 % sur les trois derniers mois de 2009.

Au quatrième trimestre, les coûts d'acquisition du trafic (la part des revenus de Google qu'il partage avec les éditeurs du réseau Adsense) a progressé de 16 % sur un an, à 1,72 milliard de dollars. Ces coûts d'acquisition du trafic représentent désormais plus d'un quart (27 %) des revenus publicitaires de Google. Le chiffre d'affaires net, qui exclut les coûts d'acquisition du trafic, a augmenté de 13 % à 4,95 milliards de dollars, dans la fourchette basse des estimations des analystes.

Le PDG de Google, Eric Schmidt, s'est dit prêt à continuer à racheter une société par mois, promesse qu'il a tenue au cours des derniers mois de 2009, en mettant la main sur les start-up Teracent, Admob ou AppJet. Le groupe dispose pour cela d'une trésorerie confortable de 24,5 milliards de dollars au 31 décembre 2009.

Google / Résultat net