Time Warner entame sa séparation d'avec AOL


Après s'être séparé de Time Warner Cable, Time Warner se prépare à accomplir l'émancipation d'AOL.

Time Warner jette les bases de l'indépendance d'AOL. Le groupe a demandé lundi 6 avril aux détenteurs de ses obligations d'approuver le transfert de 12,3 milliards de dollars en garanties de dette d'AOL sur sa chaîne de télévision HBO. Selon le "Wall Street Journal", ce transfert permettrait à Time Warner de disposer des actifs d'AOL pour mieux s'en séparer. HBO a généré un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars en 2008 et dispose de plus de 11 milliards de dollars d'actifs.

Cette annonce intervient alors que Time Warner vient de compléter l'émancipation de son activité de câblo-opérateur, Time Warner Cable. Son directeur général, Jeffrey Bewkes, laisse entendre depuis longtemps que la sortie d'AOL du groupe constituerait la prochaine étape dans la restructuration du conglomérat. Cette annonce fait par ailleurs écho à la récente nomination de Tim Armstrong à la tête d'AOL (lire Time Warner débauche chez Google pour diriger AOL, du 13/03/2009).

Depuis plusieurs années, Time Warner opère le recentrage d'AOL de fournisseur d'accès à celui de groupe médias en ligne, misant sur la puissance de sa régie, Platform-A (lire La mutation d'AOL, du 29/01/2009). Si Time Warner semble avoir toujours privilégié une revente d'AOL, cette option semble désormais s'éloigner. Les discussions menées avec Microsoft et Yahoo ont notamment été freinées par la crise économique.

AOL / Chiffre d'affaires