Youtube, populaire mais à peine rentable pour Google

Youtube pas rentable 0215 Si Youtube compte un milliard de visiteurs uniques par mois, le service de streaming de Google ne rapporte pas grand chose au géant du Web.

Youtube est devenu absolument incontournable. Chaque mois, le service vidéo enregistre plus d'un milliard de visiteurs uniques dans le monde. Pourtant, Youtube serait "à peine rentable", rapporte le Wall Street Journal en citant des sources proches de la plateforme.  Les résultats de Youtube étant consolidés avec ceux de sa maison-mère Google, l'information n'est pas publique.

Youtube aurait ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 4 milliards de dollars en 2014 (soit 6% du chiffre d'affaires global de Google), en hausse de 30% par rapport à 2013. Mais le chiffre d'affaires, principalement engrangé grâce aux grandes marques qui utilisent Youtube pour leurs publicités, est englouti dans les frais de fonctionnement et les cachets versés aux créateurs de contenus, de fait que Youtube ne dégagerait que très peu de bénéfices.

L'audience reste majoritairement indirecte

Google, qui a racheté Youtube en 2006 pour 1,65 milliard de dollars, souhaiterait en faire une plateforme directe, sur laquelle l'audience se connecterait comme en allumant sa télévision, pour regarder du contenu sur ses chaînes préférées. Mais jusqu'à présent, l'audience de Youtube se fait plutôt via le partage de vidéos et ses utilisateurs y accèdent par des liens sur d'autres sites. Le site a du mal à attirer directement sur sa plateforme, malgré des tentatives de création de chaînes spécifiques et de programmes courts sous la forme d'épisodes.

Surtout, Youtube pourrait avoir du souci à se faire, car des concurrents solides s'installent en face de la plateforme : Facebook et Twitter, qui envoient beaucoup de trafic à Youtube, disposent maintenant de leur propre outil vidéo.  En parallèle, d'autres acteurs comme Netflix et Amazon popularisent leurs services spécialisés dans le streaming de films et de séries et s'attaquent ainsi à tout un pan de Youtube.

Audience jeune et plus réduite que celle de la télévision

L'audience de Youtube est jeune, et les clips vidéos constituent le gros des vues enregistrées par la plateforme. 9% des utilisateurs de Youtube constitueraient 85% de l'audience : les annonceurs touchent une cible bien plus réduite qu'avec la télévision, bien que Youtube se veuille, à terme, l'équivalent du petit écran sur le Web.

Pour augmenter son audience, Youtube travaille notamment sur une fonctionnalité "autoplay", comme sur Facebook, Instagram ou Vine. Déjà, sur la plateforme, les playlists sont désormais en lecture automatique, à moins que l'utilisateur ne demande le contraire en cliquant sur un bouton.

Publicités : meilleur ciblage et abonnements payants

La plateforme prépare également un abonnement payant, pour les utilisateurs qui sont prêts à débourser quelques euros pour ne pas avoir à visionner les publicités. Le système publicitaire actuellement en place est assez peu intrusif – les utilisateurs peuvent passer rapidement les publicités- et convient aussi bien aux internautes qu'aux annonceurs, qui ne paient que lorsque la publicité est visionnée.

Youtube serait d'ailleurs en train de travailler sur un nouvel outil capable de cibler les publicités plus efficacement grâce aux données recueillies par Google, parmi lesquelles l'historique de recherche des utilisateurs. Ce système pourrait être mis en place dès cette année.

Streaming / Google