Zynga pourrait lever 250 millions de dollars

Ce nouveau tour de table valoriserait l'éditeur de Farmville jusqu'à 9 milliards de dollars.

Les stars du Web font de nouveau tourner la tête des investisseurs. Dernier exemple en date, l'éditeur de jeux sociaux et mobile Zynga envisagerait une levée de fonds d'environ 250 millions de dollars, selon le "Wall Street Journal". La société discuterait de cela avec plusieurs investisseurs potentiels, mais aucune décision ne sera prise avant plusieurs semaines.

Ce nouveau tour de table valoriserait Zynga entre 7 et 9 milliards de dollars. Depuis un an et demi, la société a multiplié les levées de fonds. Au printemps 2010, Google y a investi une somme non précisée, qui serait située entre 100 et 200 millions de dollars, selon "Techcrunch". Un investissement auquel s'ajoutent quelque 360 millions de dollars que Zynga reconnaît avoir levés.

L'intérêt grandissant des investisseurs s'explique par la possible entrée en Bourse de Zynga que beaucoup attendent cette année. Autre atout de l'éditeur de jeu, sa rentabilité. Sur un chiffre d'affaires de 850 millions de dollars en 2010, selon une source du "Wall Street Journal", il aurait dégagé 400 millions de bénéfice. Soit une marge proche de 50 %.

Zynga n'a donc pas un besoin urgent d'argent frais, mais doit cependant financer ses acquisitions. Début janvier, le rachat du navigateur Flock constituait sa huitième acquisition en huit mois.

L'éditeur de FarmVille et CityVille fait partie des sociétés Web les plus convoitées actuellement par les investisseurs, aux côté de Facebook, valorisé 50 milliards de dollars, Twitter 10 milliards (Lire l'article Twitter refuse de se vendre contre 10 milliards de dollars, du 10/02/11) et de Groupon estimé à 6 milliards de dollars.

Web 2.0 / Capital risque