Les marques bientôt tenues de vendre également en ligne ?

Suite à une décision du Conseil de la Concurrence datée du 5 octobre, les marques qui jusque-là, interdisaient à leurs distributeurs de vendre leurs produits en ligne pourraient y être obligées.
En effet, les marques Focal JM Lab, Triangle Industries et Bose qui soit interdisaient, soit restreignaient le vente en ligne de leurs produits Hi-Fi haut de gamme ont été rappelées à l'ordre par le Conseil. Elles ont toutes trois mis en place des mesures pour autoriser, toujours sous condition, la vente en ligne de leur matériel par leurs distributeurs.
Cependant, pour certains produits de prestige, le Conseil a retenu l'argument de Bose qui recommandait que le distributeur s'assure de l'écoute préalable du client en magasin. En effet, dans le cas d'un pure-player, le Conseil aurait pu rendre une décision différente. Ce marchand peut profiter du service des vendeurs physiques d'autres magasins pour gagner une vente, sans avoir fait le travail de conseil lui-même.
Quoiqu'il en soit, en rendant un jugement sur une affaire qui date de 2002, le Conseil de la Concurrence envoie un signal en direction des marques de luxe. Celles-ci, en prétextant le coût du service pour vendre leurs produits au prix fort, désavantagent certains de leurs distributeurs en les empêchant d'utiliser le canal de la vente en ligne. Ainsi, en-dehors des parfums, peu de produits devraient rester interdits à la vente en ligne.

Juridique / CANAL +