Les adblockers mobiles s'attaquent aussi aux outils de mesure d'audience

Crystal, l'adblocker le plus populaire de l'AppStore, supprime également les tags de Médiamétrie, Comscore et Google Analytics.

Un récent article de Fortune révélait que les adblockers dégradaient considérablement la navigation sur les sites d'e-commerce sous Safari. Il semblerait que les e-commerçants ne soient pas les seules victimes collatérales de cette vague d'adblockers charriée par iOS 9. Ainsi le recours à Crystal, l'adblocker le plus populaire de l'AppStore, conduit-il au blocage des tags posés par Médiamétrie (whap.js) et Comscore (beacon.js) comme en attestent les deux captures d'écrans de la home du site "Comment ça marche", ci-dessous. Des tags qui permettent à Comscore de calibrer sa mesure de l'audience sur mobile et dont l'absence sur un nombre croissant d'appareils iOS nuira à l'exactitude des chiffres communiqués par l'institut dans les prochains mois. Pour Médiamétrie, dont la mesure de l'audience s'appuie sur des données logs fournies par les opérateurs, le préjudice est moindre. C'est surtout son activité d'apporteur de data sur lequel il mise beaucoup qui s'en ressentira. 

A gauche, capture d'écran avec Crystal. A droite, capture d'écran sans Crystal qui permet de voir les tags de mesure d'audience encore présents. © JDN

Cette intransigeance vis à vis des outils de mesure d'audience peut étonner dans la mesure où un AdBlock Plus, la solution la plus populaire sur le Web fixe, les laissent, lui, passer. La démarche de Crystal n'étonne pourtant pas lorsque l'on lit la profession de foi de ses créateurs qui annoncent avoir l'intention de bloquer "les publicités, le tracking des utilisateurs et tout ce qui peut être gênant pour la navigation sur site". Pas étonnant donc que Médiamétrie, Comscore mais aussi Google Analytics passent sous les fourches caudines de l'application. 

Reste que les fondateurs de Crystal semblent bel et bien inspirés par le succès d'Adblock Plus, en témoigne une information du Wall Street Journal qui annonce que Crystal aurait décidé d'accepter de laisser passer une partie des publicités jugées acceptables par Eyeo, l'éditeur d'Adblock Plus, en l'échange d'une contrepartie mensuelle versée par ce dernier. Un petit arrangement entre amis dont on n'apprendra pas les modalités (les membres de liste blanche actuelle sont-ils éligibles par défaut ?) ou le montant exact.

Pour aller plus loin :

 

Google Analytics / IOS