Les différents types de CSP+ en fonction de leur rapport à l'argent

différents types de CSP+ Express Roularta Services analyse le rapport des CSAP+ à l'argent et dresse une typologie comportementale des CSP+ en 4 segments :

Prudence versus prise de risque et rapport utilitaire versus rapport statutaire sont les principaux critères de différenciation des CSP+ dans leur relation à l'argent. A partir d'une enquête réalisée sur son panel, Express Roularta Services analyse le rapport de cette population à l'argent et dresse une typologie comportementale des CSP+ en 4 segments :
  les Money Gamblers (23%) sont intéressés par la gestion de patrimoine et la prise de risque dans les placements : ils aiment tout maîtriser eux-mêmes et sont très influents sur ces questions auprès de leur entourage (indice 160).
  Les Money Diggers (26%) matérialisent leur succès en ayant toujours plus d'argent, grâce à leur grande réussite professionnelle, et préparent leur retraite en capitalisant sur des placements à haute rentabilité, même s'ils sont risqués.
  Les Family Money (31%) gèrent au mieux leur argent pour assurer l'avenir de leur famille. Ils optent pour des placements sans risque, sur les conseils d'une banque privée, investissant principalement dans l'immobilier locatif (indice 358).
  Les Low Money (20%) gèrent leur argent par indispensabilité et souci d'économies, mais sans grand enthousiasme. L'argent ne faisant pas le bonheur, leur priorité dans la vie se situe plutôt dans les relations humaines.

L'analyse fait ressortir les sources d'information sur l'argent privilégiées par chacun des segments : les émissions TV spécialisées pour les Money Gamblers (indice 119), la publicité dans les magazines (105) et les articles patrimoine en presse généraliste (104) pour les Money Diggers, la publicité radio (127) et internet (113) pour les Family Money, et la banque pour les Low Money (105).

express1
Mapping comportemental © S. de P. Express Roularta

L'étude "Les CSP+ et l'argent" analyse également les attitudes face à l'épargne, les services bancaires en ligne et la publicité argent.
Les magazines spécialisés dans la gestion du patrimoine (54%) et les articles patrimoine dans la presse généraliste (54%) apparaissent comme la première source d'information sur les placements, à égalité avec l'entourage et les conseils de la banque.

express2
La presse, 1ere source d'information © S. de P. Express Roularta

L'enquête a été réalisée en mars 2014 auprès de 931 répondants CSP+ issus du panel Express-Roularta (70% hommes / 30% femmes, 16% -35 ans / 45% 35-49 ans / 39% +50 ans).

En savoir plus sur Offremedia.com

Autour du même sujet