La pub fait grise mine en France, sauf sur le Web

"Extrêmement morose". C'est ainsi que MPG qualifie le marché publicitaire français pour le second trimestre 2008. L'agence médias du groupe Havas prévoit sur cette période une timide hausse de 0,3 % des investissements nets sur un an. Internet reste le seul média sur lequel MPG anticipe une croissance forte des investissements : + 20,9 % par rapport au deuxième trimester 2007. "En valeur, les investissements en ligne – achat d'espace, liens sponsorisés – font d'Internet un média au niveau de la radio", explique l'agence.

Havas