E-pub : ZenithOptimedia prévoit une croissance de 6,5% en France en 2012

Au niveau mondial, le marché de l'e-pub devrait connaître une croissance moyenne de 15% par an entre 2011 et 2014.

ZenithOptimedia (Vivaki – Publicis Groupe) prévoit que les dépenses publicitaires mondiales augmenteront de 3,8% en 2012 et atteindront 502 milliards de dollars US d'ici la fin de l'année. Une révision à la baisse par rapport aux prévisions de juin dernier qui tablaient sur 4,3%. Pour 2013 et 2014, ZenithOptimedia prévoit respectivement une hausse de 4,6% (et non plus 5,3%) et 5,2% (et non plus 6,1%). En France, la filiale du groupe Publicis a également revu à la baisse ses prévisions de dépenses publicitaire pour 2012, passant de +1% en juin dernier à -0,9%. De même, elle table maintenant dans l'hexagone sur +0,4% pour 2013 (vs +2,7% en juin dernier) et +2,6% pour 2014 (vs 3,2%). "Le marché s'est sensiblement dégradé en France entre juin et octobre (...) à l'image de ce qui se passe sur la zone euro" explique Sébastien Danet, président du groupe ZenithOptimedia France.

 

"Néanmoins, il est important de souligner que les annonceurs ne semblent pas adopter les mêmes réflexes de coupes brutales qu'en 2009", précise-t-il avant d'ajouter que "la croissance est toujours tirée par Internet, qui, d'après nos prévisions, dépassera la Presse en 2014". Internet devrait ainsi afficher une croissance continue sur les 3 prochaines années en France de +6,5%, +6,6% et +8,4%. Au niveau mondial, internet devrait connaître une croissance moyenne de 15% par an entre 2011 et 2014. Le display devrait être le plus dynamique avec +20% de croissance annuelle sur la période alors que le search devrait progresser de +15% par an jusqu'en 2014, et les petites annonces de +6%.

 

zenithoptimedia
Focus sur le marché français © ZenithOptimedia

Les États-Unis demeurent la première source de nouveaux investissements publicitaires sur le marché mondial. Entre 2011 et 2014, ZenithOptimedia prévoit qu'ils continueront à contribuer à 29% des 69 milliards de dollars US qui viendront s'ajouter aux dépenses publicitaires mondiales. A eux quatre, la Chine, le Brésil, la Russie et l'Indonésie contribueront à 36%. Au global, l'étude prévoit que les marchés émergeants représenteront 59% de la croissance des investissements publicitaires sur la période, faisant passer leur part du marché mondial de 33,0% à 36,2%.

 

Dans ce contexte, la filiale de Publicis souligne que le Brésil dépassera le Royaume-Uni et deviendra le 5ème marché publicitaire mondial en 2013 et qu'en 2014 la Russie passera devant le Canada et grimpera à la 9ème place. La Chine est d'ores et déjà troisième et se rapproche progressivement du Japon.

 

En savoir plus sur Offremedia.com

Marché publicitaire