Internet mobile : Luc Chatel contre l'explosion des factures


Luc Chatel demande aux opérateurs mobile d'alerter leurs clients quand leur consommation de l'Internet mobile n'entre pas, ou plus, dans leur forfait.

L'Internet mobile n'est pas si illimité que le prétendent les opérateurs. D'où des dépassements réguliers de forfait de la part des abonnés. Des dépassements importants qui peuvent se chiffrer à plusieurs centaines d'euros. Ce phénomène a pris de l'ampleur avec le succès de l'iPhone et depuis le lancement des offres Internet mobile des opérateurs.

Depuis fin 2007, plus de 800 000 iphone ont été vendus en France. Résultat : l'Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt) recense 32,6 % de plaintes à ce sujet dans son baromètre 2008 (lire l'article : Les plaintes contre les opérateurs mobile sont en hausse, du 26/03/09).

Pour faire cesser ces abus, le secrétaire d'Etat à la consommation Luc Chatel s'est fendu d'un courrier aux opérateurs mobiles et aux MVNO leur demandant de mettre en place "avant l'été" des "dispositifs d'alerte et de blocage de la facturation dès lors qu'un montant critique de dépense d'Internet mobile est dépassé". Parmi les causes de surfacturation les plus courantes, on trouve la consommation du Web depuis l'étranger et l'usage de webmails.

Autour du même sujet