Free renonce à fibrer de nombreux immeubles

Le fournisseur d'accès n'a pas tenu ses délais auprès de 62% des copropriétés qu'il s'était engagé à fibrer.

Free serait en train de renoncer à raccorder en fibre optique un certain nombre d'immeubles, révèle "Les Echos". Le fournisseur d'accès a en effet envoyé aux copropriétés avec lesquelles il avait signé une convention la lettre-type suivante : "Le délai de six mois pendant lesquels les travaux peuvent être effectués étant expiré, la convention est désormais caduque. Il vous appartient donc de vous adresser à l'opérateur d'immeuble de votre choix si vous souhaitez réaliser ces travaux."


Or d'après le quotidien économique, 62 % de ces copropriétés n'ont pas été fibrées ou ne l'ont été que partiellement, un taux de non-déploiement bien supérieur à celui de ses concurrents. Aujourd'hui, plutôt que de risquer une amende pour n'avoir pas tenu ses délais, Free préfère se désengager. En juillet, l'Arcep avait en effet sommé le FAI de mettre à disposition d'Orange et SFR avant la fin octobre les infrastructures fibre des immeubles dont il est l'opérateur. Ce que le FAI est dans l'impossibilité de faire s'il ne les a pas encore fibrés...


Depuis que le régulateur des télécoms a, cet été, abaissé les prix imposés aux opérateurs tiers pour utiliser la fibre déployée par l'opérateur d'immeuble, Free ne ressent vraisemblablement plus la nécessité de fibrer un grand nombre d'immeubles. Et change donc son fusil d'épaule.

Haut débit / Free