Georges Penalver (France Télécom) : "Seule l'innovation génère de la valeur ajoutée pour un opérateur télécoms"

France Télécom consacre 1,7 % de son chiffre d'affaires annuel à l'innovation afin de maintenir son leadership et soutenir sa croissance. Le point sur la structure et le fonctionnement des Orange Labs.

Que représente l'innovation pour le groupe France Télécom ?

L'innovation est un des principes actifs du groupe ; elle est fondamentale pour sa croissance organique car c'est elle qui génère de la valeur. En effet, si un opérateur de télécommunications n'innove pas, il est soumis aux innovations des constructeurs et autres industriels, sans exclusivité sur les produits ; une des façons de se démarquer est alors de se battre sur les prix, ce qui ne génère pas de valeur. L'innovation garantit le leadership de France Télécom dans le monde, et garantit à ses clients les meilleurs services du moment.

 

Quelle est la structure de l'innovation chez France Télécom ?

Le groupe France Télécom a restructuré en 2006 sa chaîne de l'innovation sous le nom des Orange Labs, structure qui comprend la R&D avec des laboratoires en France et à l'étranger, le Technocentre, l'Explocentre et Orange Vallée.

 

A quoi servent les laboratoires et combien le groupe en compte-t-il dans le monde ?

France Télécom compte 19 laboratoires dans le monde. Dans les pays où Orange existe commercialement - France, Royaume-Uni, Espagne, Egypte, Jordanie, Pologne, etc., les laboratoires servent au développement et au support technologique pour le lancement de nouveaux produits. Dans les pays hors de notre zone d'activité, les laboratoires remplissent des fonctions de veille technologique, marketing et veille de nouvelles tendances. L'implantation sur des marchés technologiquement plus avancés facilite en effet la détection de nouveaux usages. Chaque centre a une spécialité : les nouveaux services Internet mobile à Tokyo, les jeux et le très haut débit à Séoul, le Web 2.0 et les moteurs de recherche à San Francisco, les réseaux à Boston, ou encore le développement des futurs réseaux mobiles à Pékin.

 

"Le Technocentre est la clé de voûte de l'innovation chez Orange"

Quel est le rôle du Technocentre dans la chaîne de l'innovation d'Orange ?

Le Technocentre est la clé de voûte de l'innovation chez Orange. Créé en 2006 pour répondre à la nouvelle stratégie NExT d'opérateur intégré, il concentre l'expertise en marketing, en R&D et en industrialisation des nouveaux services et produits du groupe. Son rôle est de transformer les innovations en services pour nos clients en livrant les bons produits au bon moment.

 

Comment s'organise la façon de travailler au sein du Technocentre ?

Auparavant, les différents services de France Télécom étaient organisés en silos, en métiers. Or pour répondre à la nouvelle stratégie NExT d'opérateur intégré, qui induit la production de services et produits convergents sur le fixe, l'internet et le mobile, nous avons réorganisé la structure des projets autour du concept "d'équipes 3P" (3 partenaires). Ces équipes de spécialistes pluridisciplinaires sont composées d'un responsable marketing, qui dirige le développement global du business, d'un responsable R&D, qui dirige le développement technique du produit, et d'un responsable réseau et systèmes d'information, en charge de la mise en œuvre et de l'implémentation. Il existe plus d'une trentaine d'équipes 3P au Technocentre actuellement, composées chacune de vingt à trente personnes environ. Le rapprochement de ces différentes compétences accélère le "Time to market " en s'assurant que les innovations qui sont dans les tuyaux sont bien réalisables et commercialisables.

 

Les nouveaux produits sont-ils destinés à être lancés sur tous les marchés où opère Orange ?

Les besoins de nos clients varient fortement d'un marché à l'autre. La situation est différente en Slovaquie, en Côté d'Ivoire, au Royaume-Uni ou en Jordanie. De plus, dans certains pays, nous sommes présents dans le fixe, dans d'autres, dans le mobile. Par exemple, nous avons développé une Livebox spéciale pour la Roumanie, où Orange n'a pas de réseau ADSL, la Flybox, qui se connecte à l'Internet en 3G.

 

"L'Explocentre est un incubateur de projets innovants"

A quoi sert l'Explocentre ?

L'Explocentre se situe en aval des centres de R&D et en amont du Technocentre dans la chaîne de l'innovation : sa mission est d'explorer, comme son nom l'indique, des idées de nouveaux services et des usages en rupture avec le marché, indépendamment des considérations technologiques et d'implémentation. C'est un incubateur de projets innovants. Chaque projet y est appréhendé comme une start-up interne. Les chercheurs recueillent pour cela la contribution des consommateurs, en invitant, dans des lofts qui recréent l'environnement familial ou professionnel, des testeurs afin d'observer leur réaction face aux services et produits en rupture. Ces projets sont parfois abandonnés ou gelés lorsque le marché n'est pas encore prêt, ou alors transférés au Technocentre pour un déploiement à grande échelle. Ceux pour lesquels nous estimons qu'il est à la fois trop tôt pour les lancer de façon industrielle, et à la fois intéressant de les développer, nous les confions à Orange Vallée, petite unité de développement de services en mode start-up, rapidement, en dehors des contraintes qui incombent à un grand groupe.

 

Combien de nouveaux services ou produits lance Orange chaque année ?

En 2007, nous étions sur un rythme d'un lancement majeur par semaine et par pays.

 

Quelles sont les prochaines innovations que vous allez lancer ?

C'est une surprise ! Auparavant, les annonces de nouveaux services s'égrenaient au fil du temps, sans cohérence apparente avec la stratégie de France Télécom. C'est pourquoi nous avons créé "les Collections", rendez-vous qui ont lieu trois fois par an au cours desquels nous dévoilons une vingtaine de produits qui vont être lancés dans les trois ou quatre prochains mois, et surtout regroupés en thèmes correspondants à certains volets de la stratégie de France Télécom. La prochaine Collection a lieu fin juin.

 

"4.000 personnes travaillent dans le réseau mondial de l'innovation"

Combien de salariés travaillent dans l'innovation chez France Télécom aujourd'hui ?

Le groupe compte aujourd'hui environ 4.000 personnes qui travaillent dans la chaîne de l'innovation d'Orange dans le monde. Environ 1 000 personnes travaillent dans le Technocentre en mode "3P".

 

Quel est le budget annuel consacré par France Télécom à l'innovation ?

En 2007, le groupe a consacré 1,7 % de son chiffre d'affaires aux Orange Labs. Ce qui est bien plus que la plupart de nos homologues dans le monde.

 

 

 Georges Penalver est membre du Comité de Direction Générale du groupe France Télécom en charge du marketing stratégique et Orange Labs.

 

Avant de rejoindre France Télécom en 2005, Georges Penalver était Directeur général délégué de Sagem Communication (Groupe Safran). De 2002 à 2005, il a développé à ce titre l'activité communication haut débit de Sagem, avec le lancement de nouvelles offres de produits fixes et mobiles et le déploiement industriel en Tunisie, Asie et Europe de l'Est et l'extension des réseaux de vente en Europe, Chine, Asie du sud est, Australie, Moyen orient, Afrique et Amérique. Nommé au Directoire de Sagem en 2001, il a notamment accompagné le décollage des services mobiles et Internet.

 

Diplômé de l'École Nationale Supérieure d'Arts et Métiers d'Aix en Provence (médaille d'or, 1974) et de l'École Nationale Supérieure de Télécommunications de Paris (1980), il est né en 1956.

Orange / Incubateur