La TV d'Orange soumise à l'aval du Conseil de la concurrence

Dans son plan "France numérique 2012", présenté le 20 octobre (lire l'article Les mesures phares du plan France numérique 2012 du 22/10/2008), le secrétaire d'Etat au développement de l'économie numérique, Eric Besson, a demandé la saisine du Conseil de la concurrence en vue de "formuler un avis sur les relations d'exclusivité entre activités de fournisseurs d'accès au réseau et de distribution de contenus et de services". Car, selon le secrétaire d'Etat, "il est important que la constitution d'offres exclusives de contenus ou le développement d'un mode d'accès à ces contenus ne serve pas de prétexte à une vente liée avec une offre d'infrastructure".

S'il n'est pas expressément cité, Orange est le premier visé par cette action. L'opérateur télécoms a en effet lancé cet été une chaîne dédiée au football, suite à l'acquisition des droits de diffusion de la Ligue1, et va lancer le 13 novembre prochain un bouquet de chaînes dédiées au cinéma et aux séries. Ces deux offres de contenus audiovisuels sont exclusivement réservées à ses abonnés Internet et mobile.

Selon "Les Echos", la saisine du Conseil de la concurrence devrait "intervenir rapidement". Xavier Couture, le directeur de la division contenus d'Orange, estime pour sa part que Orange n'est pas "spécifiquement visés par un texte à portée générale". Toutefois, le groupe prend "acte de cette action du gouvernement et sera évidemment respectueux des avis émis par le Conseil de la concurrence" (lire l'interview de Xavier Couture du 28/10/2008).

Orange