Comes with Music : l'échec de Nokia dans la musique


L'offre musicale du premier fabricant de mobiles au monde n'a convaincu que 33 000 abonnés dans les neufs pays dans lesquels elle est commercialisée.

L'offre de musique illimitée sur mobile de Nokia, "Comes with Music" est loin d'être un succès. Selon le site Musically.com, qui publie les chiffres du service envoyés par le groupe finlandais aux maisons de disques, l'offre Comes with Music n'aurait recruté que 107 000 utilisateurs dans les neuf pays dans lesquels elle est commercialisée. Des chiffres d'autant plus décevants que Nokia reste le principal fabricant de mobiles au monde une part de marché de 40 % selon Gartner.

Lancé depuis un an au Royaume-Uni, Comes with Music n'a ainsi convaincu que 32 728 clients britanniques. A Singapour, où le service est proposé depuis le mois de février, 19 318 abonnés ont été recrutés, soit moins qu'en Australie (23 003 abonnés), où l'offre est commercialisée depuis le mois de mars. La Suède compte à peine un millier de clients depuis avril. Pire : en Italie, Comes With Music n'affiche que 691 abonnés depuis le mois d'avril. En Suisse, seules 560 personnes ont souscrit un abonnement depuis juin.

Ces résultats peu flatteurs expliquent sans doute la décision du fabricant de mobile de surseoir au lancement de Comes with Music aux Etats-Unis. Initialement prévu en 2009, le lancement américain du service a finalement été repoussé à 2010. Nokia indique cependant vouloir continuer à proposer son offre musicale à d'autres pays. Comes with Music propose à ses utilisateurs de télécharger gratuitement des titres issus de catalogues des quatre majors et de labels indépendants sur son téléphone portable ou son PC. Nokia se rémunère en pratiquant un surcoût sur le prix de vente du mobile, ou en proposant un abonnement.

Nokia / Part de marché