Nokia pourrait racheter Palm

Une forte spéculation alimente depuis le début de la semaine le cours de Palm, qui s'est offert une hausse de 27 % en trois jours, alors que des rumeurs d'acquisition par Nokia se font plus tenaces. Le Finlandais, leader mondial de la fabrication de mobiles, pourrait en effet chercher à renforcer sa position sur le marché nord-américain. Au contraire de celle de Samsung, Apple et RIM, sa part de marché sur les mobiles et notamment sur les smartphones s'érode. Accueillir dans ses références le Pré de Palm, très apprécié outre-Atlantique, pourrait constituer un atout de taille. Toutefois, Motorola, Dell, Cisco System et HP seraient également intéressés par un rapprochement avec la firme californienne. D'après plusieurs d'analystes, le rachat de Palm coûterait au moins trois milliards de dollars à son acquéreur.

Nokia / Part de marché