L'Arcep va plus loin sur la portabilité des numéros fixes

L'Autorité de régulation des télécoms, l'Arcep, a précisé les modalités de mise en œuvre de la portabilité des numéros fixes, lors d'un changement d'opérateur par les consommateurs comme par les entreprises. Tout d'abord, l'Arcep limite le délai d'interruption de service pour l'abonné qui met en œuvre cette conservation du numéro fixe. Il devra être inférieur à 6 heures à partir du 1er janvier 2011, puis à 4 heures à partir du 1er janvier 2012. D'autre part, l'Autorité crée une obligation de qualité de service en matière d'acheminement des communications à destination des numéros portés, fixes ou mobiles. Au deuxième trimestre de cette année, 687 000 numéros fixes ont été portés, précise l'Arcep.

Arcep