La quatrième licence 3G attribuée avec six mois d'avance ?


Le président de l'Arcep ne s'attend pas à recevoir plus d'une candidature pour la quatrième licence 3G. Celle de Free. L'attribution de cette licence pourrait avoir lieu plus tôt, d'ici la fin de l'année.

A deux jours de la fin de l'appel à candidature de la quatrième licence 3G, le président de l'Arcep a confirmé n'avoir reçu qu'un seul dossier de candidature, celui d'Iliad, la maison mère de Free (lire le dossier 4ème licence : Tous derrière et Free devant, du 23/10/2009). Dans une interview donnée au "Monde", Jean-Luc Silicani explique même penser à avancer la décision d'attribution de la licence si la situation restait en l'état.

Ainsi, plutôt que se donner jusqu'au 29 mai 2010 pour choisir l'heureux élu, l'Arcep pourrait rendre sa décision "avant Noël", ou "début 2010". Interrogé sur le scepticisme exprimé par le chef de l'Etat quant à l'arrivée d'un quatrième opérateur mobile tirant les prix à la baisse, il rappelle que le choix appartient à ce stade à l'Arcep et assure ne pas avoir reçu d'appel de l'Elysée ou de Matignon pour l'influencer.

D'ailleurs, Jean-Luc Silicani ne s'attend pas à ce qu'un nouvel arrivant, comme Free, déstabilise les acteurs en place. "Certes, l'arrivée d'un nouvel opérateur va probablement les contraindre à baisser leurs marges. Mais si le nouvel entrant engageait une vraie guerre des prix, vu la taille des opérateurs en place, il serait le premier à disparaître".

3G / Arcep