Qui veut racheter Virgin Mobile ?

Durement touché par la guerre des prix que se livrent les opérateurs, Virgin Mobile doit trouver une solution pour assurer son avenir. Son processus de vente est lancé.

L'opération semblait inévitable depuis l'obtention par Free d'une licence mobile. Marginalisé sur les prix, son principal atout, Virgin Mobile est aujourd'hui en vente, selon Les Echos.Le MVNO aurait choisi la banque d'affaires DC Advisory, qui aurait pour mission de récolter des offres d'ici le 15 mai. Le prix de Virgin Mobile serait situé entre 150 et 300 millions d'euros. Plusieurs candidats seraient intéressés. Bouygues Telecom tout d'abord. L'opérateur qui a raté SFR mettrait ainsi la main sur 1,7 million de clients (dont 370 000 prépayés). Mais d'autres MVNO pourraient regarder le dossier, afin de renforcer leur base client et obtenir de meilleurs prix auprès des opérateurs réseaux. Selon le quotidien, SFR serait aussi intéressé, tandis qu'Orange considérerait que ses clients sont trop volages. Et Free Mobile trouverait le dossier trop cher. Toutefois, Virgin Mobile travaille à d'autres options : une entrée en bourse ou une fusion avec un autre MVNO, comme Coriolis.

Mais le temps presse pour Virgin Mobile. Le groupe détenu par Carphone et Virgin Group a vu son chiffre d'affaires du premier trimestre chuter de 8,6% à 113 millions d'euros. Une tendance baissière qui s'observer depuis le dernier trimestre 2012. En outre, le MVNO a perdu 17 000 clients, rien sur les trois premiers mois de l'année.

Pas de différence dans la 4G

Pour relancer son business, son PDG, Geoffroy Roux de Bezieux, avait affiché de fortes ambitions il y a 6 mois dans la 4G. Si l'offre vient enfin d'être lancée, ses prix ne se démarquent pas de la concurrence, surtout de Free Mobile. Et cela ne risque pas de changer. L'Arcep vient en effet de refuser d'obliger Orange à baisser ses tarifs de gros, empêchant Virgin Mobile de baisser ses prix. Des prix qui sont le principal argument du MVNO pour garder ses clients...

Virgin mobile / Chiffre d'affaires