SFR veut réduire ses tarifs pour contrer Free

Réduction tarifs SFR L'opérateur doit annoncer une baisse de ses tarifs de 35 à 45%. Il vient en outre d'accorder le statut de full MVNO à Virgin mobile, qui proposera également une offre quadruple play début 2012.

SFR prépare l'arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile. L'opérateur doit présenter le 7 juin une nouvelle politique tarifaire, qui doit lui permettre de diminuer la facture de ses abonnés de 35 à 45 %. "L'arrivée d'un quatrième entrant est un choc. Il y a effectivement une phase d'anticipation où l'on essaie de proposer plus pour moins cher", affirme Franck Cadoret, directeur général grand public et professionnels chez SFR dans un entretien accordé à La Chaîne Techno.


SFR devrait notamment baisser les prix de ses abonnés qui ne renouvellent pas leurs terminaux. "Quelqu'un qui ne change pas son mobile, il est normal [...] qu'il paye moins cher le service de la téléphonie mobile", explique Franck Cadoret. SFR devrait également baisser les subventions des terminaux, ce qui augmentera leur prix d'achat pour les abonnés. Cette initiative fait écho à la stratégie de Free de ne pas subventionner les terminaux qui seront proposés à ses abonnés pour baisser ses tarifs (lire le dossier Ce que Free veut faire de sa licence 3G, du 18/12/2009).


En parallèle, SFR vient d'accorder le statut de full MVNO à Omea Télécom (ex-Omer Telecom  qui regroupe Virgin Mobile, NRJ Mobile, Breizh Mobile, etc.). qui va ainsi pouvoir gérer directement ses clients dès le début de l'année 2012, au moment où Free devrait sortir son offre mobile. Selon Les Echos, le groupe lancera en parallèle une offre quadruple play en ADSL sur le réseau SFR sous  la marque Virgin Mobile. Un acteur de plus pour concurrencer Free, à la fois sur le fixe et sur le mobile.

Free / SFR