La marge de SFR baisse à cause de la concurrence

Le FAI publie un chiffre d'affaires 2010 de 12,58 milliards d'euros et prévoit une année 2011 aussi difficile que 2010.

SFR, qui publie un chiffre d'affaires 2010 en hausse de 1,2 % à 12,58 milliards d'euros, annonce une dégradation accélérée de sa rentabilité en fin d'année. Sous la pression d'une concurrence exacerbée de France Télécom, la marge d'Ebitda de l'opérateur n'est plus que de 15,3 % des ventes au quatrième trimestre 2010 au lieu de 19,65 % sur l'ensemble de l'année dernière. "Ça va rester difficile [en 2011] compte tenu de cette volonté [du régulateur] de peser davantage sur le prix et sur les opérateurs", a précisé aux agences de presse le président du directoire de Vivendi, Jean-Bernard Lévy. SFR est une filiale à 56 % de Vivendi, les 44 % restants appartenant à Vodafone.

 

Pour sa part, France Télécom a annoncé la semaine dernière des résultats conformes aux attentes, portés par une bonne progression de sa part de conquête de nouveaux abonnés (lire l'article France Télécom publie des bénéfices en hausse de 61 %, du 24/02/2011).

SFR / Telecoms 2.0