Très haut débit : la France au septième rang mondial

Fin 2013, les accès très haut débit représentaient 29% du total des accès haut débit dans le monde, contre 22% en 2012, selon une étude de l'Idate.

 

Le très haut débit gagne rapidement du terrain. L'Idate, l'Institut de l'audiovoisuel et des télécoms en Europe, basé à Montpellier, a profité de la 8ème édition des Assises du très haut débit, mercredi 9 juillet, pour dévoiler une étude sur le sujet. 

En termes de nombre d'abonnés, les Etats-Unis raflent la première place, et de loin, avec 62,5 millions d'abonnés très haut débit à fin 2013. La Chine suit avec 42,4 millions, puis le Japon avec 27 millions. La France, elle, se classe en septième position avec plus de deux millions d'abonnés. L'effort devrait être soutenu dans les années à venir : le volet numérique des Programmes d'Investissements d'avenir inclut cet objectif.

Pour ce qui est de la part des abonnés très haut débit par rapport au nombre total d'abonnés haut-débit, les accès très haut débit représentaient à la fin de l'année 2013 29% des accès haut débit dans le monde, contre 22% en 2012. C'est en Corée du Sud que la proportion est la plus importante (66%), puis au Japon (64%), les Etats-Unis (60%) et la Chine (22%)... Les pays européens restent à la traîne, avec 13% pour le Royaume-Uni, 8% pour l'Espagne et l'Allemagne et seulement 5% pour la France.

Très haut débit mobile

L'Idate recense par ailleurs près de 212 millions au très haut débit mobile dans le monde à fin 2013, dont 190 millions dans seulement 10 pays. Les abonnements de ce type ont généré trois fois plus de revenus en 2013 que l'année précédente : 68 milliards d'euros, 6% du chiffre d'affaires global de la téléphonie mobile.

En France, le déploiement du très haut débit repose sur le plan Très Haut débit du gouvernement, mais aussi sur le déploiement de la fibre optique à domicile (FTTH). En 2013, François Hollande a ainsi annoncé la mobilisation de 20 milliards d'euros sur dix ans pour le développement de l'accès au très haut débit pour tous, dont environ 3 milliards d'euros de subventions de l'Etat aux collectivités territoriales. La fibre ne reste d'ailleurs que peu développée par rapport à d'autres régions du monde. "73% des abonnés à un service de fibre jusqu'à leur domicile ou à leur immeuble (réseau FTTH/B) vivent dans la zone Asie-Pacifique, et 17% en Europe où elle est aussi la principale architecture du THD", note Valérie Chaillou, de l'Idate.

 

Haut débit / Très haut débit