La part de marché des vins français s'érode

Concurrencée de toutes parts, la France ne cesse de se faire grignoter des parts de marché par les vins étrangers. Sa part du marché mondial s'érode en valeur (17% en 2009 contre 25% en 1990) et en volume (34% en 2009 contre 51% en 1990). En photo, une récolte de raisins pour du Champagne.
©  Michel Hetier