Du coton comestible pour un apport supplémentaire en protéines

les graines de ce coton ogm pourraient être utilisées pour l'alimentation
Les graines de ce coton OGM pourraient être utilisées pour l'alimentation humaine ou animale. © Texas AgriLife Research photo by Kathleen Phillips

Plus de 35 millions d'hectares de coton sont cultivés dans le monde. Du coton dont on ne récupère que la fibre, utilisée dans l'industrie textile. Or, pour chaque kilo de fibre de coton, on obtient 1,6 kilo de graines... qui ne servent à rien, car elles sont impropres à la consommation en raison d'une molécule toxique qu'elles contiennent, le gossypol.

Keerti Rathore, un chercheur de l'institut Texas AgriLife aux Etats-Unis, planche depuis plusieurs années sur un coton à teneur réduite en gossypol. "Les graines de coton contiennent 22% de protéines. Si elles étaient utilisées pour l'alimentation, cela répondrait aux besoins en protéines de 600 millions de personnes par an", assure le chercheur. Des essais en champ sont menés au Texas depuis 2009 et Keerti Rathore espère une autorisation de commercialisation d'ici 5 ans.