Un investissement de départ faible

Si le safran peut s'avérer coûteux en main d'œuvre lors de la récolte, l'investissement de départ est raisonnable. Outre les terres, (plein soleil, si possible contenant de l'argile), seuls les bulbes doivent être achetés, à raison de 1 euro en moyenne le bulbe. Des bulbes qui donnent chacun entre 0 et 3 fleurs, et qui surtout au fil des années se multiplient, de sorte que seul un premier achat est nécessaire. Les excédents de bulbes peuvent de plus être vendus.
©  Véronique Lazerat