Un produit de luxe victime de contrefaçon

Comme tout produit de luxe, le safran est victime de contrefaçon. Mais à une échelle bien supérieure à ce que l'on constate chez les sacs vuitton. 86% du safran commercialisé dans le monde serait ainsi contrefait. D'où l'intérêt de produire en France, qui offre de meilleures garanties aux yeux des acheteurs, explique Véronique Lazerat. Le safran qu'elle commercialise sous le nom de Safran de la Font Saint Blaise est ainsi millésimé et garanti 100% safran.
©  Véronique Lazerat