Les salaires des grands patrons de la finance

Salaires des patrons de la finance Découvrez aussi si leurs salaires sont en ligne avec leurs résultats.

Le président du directoire d'Axa, Henri de Castries, est le patron le mieux rémunéré du secteur de la finance au sein du SBF 120, avec 2,93 millions d'euros de salaire en 2010. Et pourtant sa rémunération est en recul de 10,65% cette année. Il est talonné par le PDG de la Société générale, Frédéric Oudéa. Lui émarge à 2,87 millions d'euros par an, tandis que son concurrent, Baudouin Prot gagne lui 2,63 millions d'euros. Frédéric Oudéa est donc le dirigeant de banque le mieux payé. Pierre Mariani (Dexia) n'a gagné lui "que" 1,8 million, autant que Jean-Claude Chifflet (Crédit Agricole). Si ce n'est que ce dernier a pris ses fonctions au printemps 2010.


Les rémunérations des dirigeants du secteur de la finance (en €)
DirigeantEntrepriseSalaire 2010Part fixe Part variable
Source : JDN
1Henri de CastriesAxa2 934 585833 3332 061 087
2Frédéric OudéaSociété générale2 876 325850 0001 720 400
3Baudouin ProtBNP Paribas2 628 108950 0001 674 053
4Denis KesslerScor2 241 2501 200 0001 000 000
5Wilfried VerstraeteEuler Hermes2 019 390450 000483 330
6Frédéric LemoineWendel1 984 899964 834622 292
7Pierre MarianiDexia1 808 5881 000 000600 000
8Jean-Paul ChiffletCrédit agricole1 805 731750 000916 000
9Patrick SayerEurazeo1 458 730700 000746 676
10Gilles BenoistCNP Assurances1 030 830580 000319 000
11Laurent MignonNatixis1 010 120507 098500 000

Denis Kessler (Scor) s'assure lui aussi une rémunération supérieure à 2 millions d'euros. Les dirigeants des sociétés d'investissements comme Eurazeo et Wendel dispose, eux, de rémunération plus modestes, dans une certaine mesure. En tout cas, pas un de ces dirigeants n'émarge à moins de 1 million d'euros.

Patrons de la finance : comment évoluent salaires et résultats de 2009 à 2010
DirigeantEvol. SalaireEvol. CAEvol. RésultatEvol. Bourse
Source : JDN
Henri de Castries-10,65 %+0,32 %-23,36 %-23,63 %
Frédéric Oudéa+158 %+21,57 %+288,27 %-16,72 %
Baudouin Prot+6,42 %+9,18 %+41,55 %-13,8 %
Denis Kessler+0,27 %+9,17 %+12,94 %+8,47 %
Wilfried Verstraete+79,21 %+1,65 %+1186,82 %+27,82 %


En 2010, Henri de Castries a vu sa rémunération chuter de 10,65%. Un mouvement rarissime au sein des dirigeants du SBF 120. La faute à une année décevante sur le plan des bénéfices et du cours de bourse. Ce qui ne l'a pas empêché de décrocher une rémunération variable de 2 millions d'euros. La bonne santé des banques a permis à Frédéric Oudéa de doper sa rémunération.



     
Les salaires des patrons de l'automobile
Les salaires des patrons de la communication
Les salaires des patrons de la distribution
     
Les salaires des patrons de l'énergie
Les salaires des patrons de la finance
Les salaires des patrons du high-tech
     
Les salaires des patrons de l'immobilier
Les salaires des patrons de l'industrie
Les salaires des patrons de la santé
     
Les salaires des patrons des services
Les salaires des patrons des transports
 
 

Revenus / Salaires