21e : La Grande-Motte (Hérault), 26,1 mètres carrés de pouvoir d'achat

A la Grande-Motte, le constat est peu ou prou le même qu'au Grau-du-Roi. Dans cette commune de l'Hérault, le taux de résidences secondaires atteint 74% et, pourtant, elle n'est pas la moins chère de la région. Elle n'arrive que 21e sur 30 au classement JDN/MeilleursAgents des meilleures villes pour s'offrir une résidence secondaire. Vu le prix moyen du mètre carré, supérieur à 4 000 euros en mai 2015, les acheteurs potentiels de logements occasionnels ne peuvent prétendre à guère plus de  26 mètres carrés.
 
©  Patrice PAYSSERAND