IntelliTAG détecte les tentatives d'effraction

Le capteur utilise un algorithme pour analyser les vibrations des portes. © Myfox
Tous les fabricants d’objets domotiques tentent leur chance sur le marché de la sécurité, la niche réputée être la plus porteuse ces derniers mois. Les packs comportant alarme, détecteur de mouvements, caméra, voire détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone, se multiplient. Dans cette compétition acharnée, le Français MyFox se distingue nettement grâce à l’IntelliTag, un capteur breveté capable de détecter les vibrations de la porte grâce à un algorithme et donc de faire la différence entre une tentative d'effraction et un courant d'air. L’entreprise qui nourrit de grandes ambitions outre-Atlantique propose son produit pour moins de 300 euros.