Paris : de 3% de baisse à une stagnation des prix

A Paris, en février 2016, on recense 1,3 acquéreur pour un vendeur immobilier. © fred34560 - Fotoliacom
Dans la capitale, on ne dénombre que 1,3 acheteur pour un vendeur en ce début d'année. Dans toutes les autres villes, un tel niveau de tension immobilière laisserait à penser que les prix évolueraient entre -3% et +3% dans les six mois. Mais, une fois n'est pas coutume, Paris constitue une exception. L'indicateur de pression baisse légèrement, explique-t-on chez MeilleursAgents, ce qui ne permet pas entrevoir de dynamique à la hausse. Sans compter le fait que le dispositif d'encadrement des loyers ralentit le marché des petites surfaces, ajoute le spécialiste.
  • Prix au 1er février 2016 : 7 737 €
  • Estimation au 1er août 2016 : entre 7 505 et 7 737 €