Baromètre du crowdfunding immobilier : 55 millions d'euros collectés en 2016

Baromètre du crowdfunding immobilier : 55 millions d'euros collectés en 2016 17 plateformes se partagent un gâteau en hausse de près de 80% l'an dernier. Mais deux s'arrogent la plus grande part.

54,8 millions d'euros, c'est le montant collecté en 2016 en crowdfunding immobilier via les 17 plateformes actives en France cette année-là, selon le baromètre publié par Anaxago d'après les chiffres de l'agrégateur HelloCrowdfunding. Une somme en hausse de près de 80% par rapport à 2015. Pas étonnant, direz-vous, vu l'éclatante jeunesse de l'activité – la première opération, un programme à Balma, a été financée en 2011 via la plateforme Wiseed. Mais tout de même, 61% des fonds collectés entre 2011 et 2016, à savoir 90,5 millions d'euros, l'ont été en 2016. Bon d'accord, entre 2013 et 2016. Car seuls 50 000 euros ont été levés en 2011 et… 0 euro en 2012.

© JDN

Autre signe de la montée en puissance du crowdfunding immobilier en 2016, le nombre d'investissements a augmenté de 83% sur un an. Les plateformes  présentes sur le marché sont également plus nombreuses : 17 en 2016, contre 11 en 2015. Le marché reste toutefois dominé par deux d'entre elles, Wiseed et Anaxago, qui totalisent 64% des montants collectés l'an dernier (69% sur la période 2011-2016).

© JDN

2016 a également été une année faste en termes de sorties : 38 ont été enregistrées, soit près de 10 fois plus qu'en 2015. Une hausse mécanique, sachant qu'il s'écoule en moyenne un an et demi entre le moment où les fonds sont versés aux promoteurs et celui où les investisseurs sont remboursés. Aucune de ces sorties n'a eu à déplorer de taux de rentabilité interne (TRI), indicateur utilisé pour mesurer la rentabilité financière d'un projet, négatif. A 9,5% en 2016, le TRI moyen apparaît même plutôt alléchant. A titre de comparaison, le rendement moyen des SCPI de rendement en 2016 a été estimé à 4,68% par le comparateur MeilleureSCPI, pour une durée d'immobilisation de l'épargne de 20 ans.

Enfin, le nombre de promoteurs financés a presque doublé par rapport à 2015, à 93. Elgea (3,1 millions d'euros levés), Uniti et Gotham (2,7 millions chacun) s'imposent comme les plus financés en 2016. Le montant moyen par collecte, en légère hausse sur un an, atteint quant à lui 385 212 euros.

Un bilan très positif pour 2016, donc. Impossible toutefois de ne pas évoquer l'information qui a secoué le secteur ces dernières semaines : la mise en redressement judiciaire de la société mère de Terlat, promoteur engagé dans plusieurs opérations financées par les deux mastodontes évoqués plus haut que sont Wiseed et Anaxago. Dans un communiqué de presse, ce dernier a d'ailleurs insisté sur le fait que les investissements immobiliers issus de sa plateforme sont réalisés au travers de sociétés civiles de construction vente (SCCV), des structures distinctes et spécialement créées pour chaque projet, et que celles-ci ne sont pas impactées par la procédure ouverte auprès de la société mère. "Le risque lié à cette procédure se limite pour les investisseurs d'Anaxago à l'impact sur la marge et la date de livraison des projets immobiliers concernés", assure-t-elle.

Méthodologie

Le baromètre du crowdfunding immobilier en France est réalisé par Anaxago grâce aux données du site HelloCrowdfunding.com, base de données faisant référence en matière de crowdfunding immobilier. Les chiffres publiés reflètent l'état du marché à travers les projets financés par les 20 plateformes d'equity crowdfunding immobilier en activité au mois de septembre 2016.

Et aussi

Crowdfunding / Rentabilité