Immobilier de bureau : des dégâts limités, mais pas de reprise pour 2015

Immobilier de bureau selon Xerfi Léger repli des mises en chantier, quasi-stagnation du chiffre d'affaires des promoteurs... Le marché ne retrouvera pas de sitôt son niveau d'avant-crise, selon Xerfi.

L'horizon va s'éclaircir mais le grand beau temps ne reviendra pas demain. Tel est, en creux, le message délivré par Xerfi-Precepta dans l'étude "Les nouveaux enjeux dans l'immobilier de bureau".

surfaces construites
Traitement et prévisions Precepta / Source : SOeS. © Xerfi

Premier enseignement, après une hausse de 4,5% en 2013, le nombre de mètres carrés de bureaux mis en chantier en 2014 finira en baisse de 9% sur un an, à 3,2 millions en 2014. Un chiffre inférieur de 12,5% à la moyenne des dix dernières années. Et Xerfi anticipe un nouveau recul des surfaces construites de bureaux pour 2015, limité cette fois-ci à 2%.

chiffre d'affaires des promoteurs
Traitement et prévisions Precepta / Source : Insee. © Xerfi

Conséquence de ce ralentissement de la production neuve de bureaux, le chiffre d'affaires des promoteurs immobiliers diminue. En 2014, ces derniers déploreront une diminution de 8,1% de leur CA. La baisse devrait se poursuivre en 2015 mais à hauteur de -0,5% seulement. Entre 2008 et 2013, le chiffre d'affaires des professionnels de la promotion de bureaux a diminué en moyenne de 12,6% par an.

 

Source

L'étude "Les nouveaux enjeux dans l'immobilier de bureau" est publiée par Xerfi, éditeur indépendant d'études économiques sectorielles.

Autour du même sujet