Plastique : SPhere remplace le pétrole par des plantes

des granules de bioplastique fabriqués avec de la fécule de pomme de terre.
Des granules de bioplastique fabriqués avec de la fécule de pomme de terre. © SPhere

Aujourd'hui, 99% du plastique utilisé dans le monde est d'origine pétrolière. Or, ce secteur pourrait bien être le premier touché par la raréfaction de ce dernier, les réserves étant utilisés en priorité pour le transport. Sans compter que les prix explosent : certains polyéthylènes d'origine pétrochimique, dont le coût était de 500 euros la tonne en 1999, atteignaient en 2012 plus de 1 600 euros la tonne, selon Elipso, qui représente les fabricants d'emballages plastiques souples en France.

Le groupe français SPhere, numéro un européen des emballages ménagers, a ainsi pris un tournant radical et promet de passer au "tout végétal" dès 2020. Une anticipation stratégique, car le marché des bioplastiques devrait être multiplié par 6,5 entre 2007 et 2013, d'après un rapport 2009 de l'association European Bioplastics. "Une pomme de terre permet de fabriquer 10 sacs en plastique, assure la marque.