La crise a eu de violentes répercussions sur les chantiers navals...

certains chantiers ont dû bradé leurs bateaux.
Certains chantiers ont dû bradé leurs bateaux. © Xplora

Endettés plus que de raison afin de se développer et de suivre le rythme des commandes, beaucoup de chantiers ont souffert de la crise. Persuadés de vendre leurs bateaux, certains d'entre eux construisaient des navires sans avoir de clients. La crise a entrainé des annulations de commandes et la perte d'acomptes. Du coup, les chantiers se sont retrouvés avec des bateaux en stock, qu'ils ont dû brader.