Alterner les pauses de quinze et trente minutes pour les chauffeurs routiers

Les temps de repos des chauffeurs routiers sont réglés à la minute près. © stefanolunardi/123rf.com

Les chauffeurs routiers ont de quoi s'arracher les cheveux. Après exactement neuf heures de travail, ils doivent obligatoirement stopper leur trajet, sous peine de contrevenir au règlement n°561/2006 du 15 mars 2006 établissant les règles sociales dans le secteur. Mais déjà après quatre heures et demie de conduite, un conducteur doit observer "une pause ininterrompue d'au moins quarante-cinq minutes. [...] Cette pause peut être remplacée par une pause d'au moins quinze minutes suivie d'une pause d'au moins trente minutes réparties au cours de la période", admet toutefois le texte. Le planning se complique au niveau de la semaine : maximum trois temps de repos journaliers réduits sont autorisés entre deux temps de repos hebdomadaires.