6e : Kiev, -21,59% sur un an du coût de la vie

une vue de kiev.
Une vue de Kiev. © Laurent Bernard

La capitale ukrainienne n'a pas été épargnée par la crise, elle aussi. Non seulement l'hryvnia, la monnaie locale, a perdu 62% de sa valeur par rapport au dollar américain entre mars 2008 et mars 2009, mais qui plus est le prix des loyers a stagné. A l'échelle mondiale, le coût de la vie a baissé de 21,59%. Et au classement des villes les plus chères du monde, Kiev quitte le Top 50 pour se retrouver à la 81e place.

 Au classement mondial 2009 des villes les plus chères :