Les revenus d'un architecte ont augmenté de 20,2% depuis 2002

Avec la crise, la bonne fortune des architectes français pourrait prendre du plomb dans l'aile. En cinq ans, les 29 000 architectes libéraux ont vu leurs revenus bondir de plus de 20%. Car si dans ce secteur les écarts sont la norme, une certitude demeure cependant : le revenu moyen de la profession suit toujours, de près ou de loin, la courbe des prix de l'immobilier. Ils pourraient donc faire prochainement les frais du retournement de la conjoncture.