Reprise sur provision : 689 000 €

Dernière recette de l'Elysée qui ne lasse pas d'interpeller René Dosière : 688 832 euros de reprise sur provision indiqués par la présidence de la République. Celle-ci évoque "une reprise sur un reliquat de crédits accordés en 2007 par le MAEE (ministère des Affaires étrangère et européennes, NDLR) et non employés avant le 31 décembre 2007". Or, assure le député socialiste, dans aucun document budgétaire on ne trouve trace "ni de ce reliquat, ni du versement initial". Pour le député, aucun doute, cette somme comme le remboursement des frais liés à la présidence de l'Union européenne ne sont là que pour "faire apparaître un équilibre budgétaire mis à mal par le dépassement de dépenses".