L'aide publique est indispenable au Front national

les recettes du front national de jean-marie le pen s'appuient notamment sur
Les recettes du Front national de Jean-Marie Le Pen s'appuient notamment sur l'aide publique. © Front national

Quatrième budget des partis politique en 2006, le FN profitait encore à l'époque de ses bons scores aux élections précédentes. Un budget largement alimenté par les fonds publics qui représentaient en 2006 58% des recettes du parti. Les cotisations des adhérents étaient plutôt faibles tandis que les donateurs se distinguaient par l'apport de 786 918 euros. Les autres recettes provenaient notamment du produits des manifestations. Le déclin électoral du Front national, notamment lors des derniers scrutins va se faire sentir.

En 2008, le Front National devra se contenter de 1,81 million en 2008. Le parti à d'ailleurs pris les devants en vendant son siège de Saint-Cloud.