Les inégalités se creusent entre régions...

lille, dans le nord-pas-de-calais.
Lille, dans le Nord-Pas-de-Calais. © nicolas Tomaszewski

Le chômage frappe partout mais pas avec la même intensité. Entre août 2008 et août 2009, certaines régions ont vu leur nombre de demandeurs d'emploi exploser : +28,8% en Alsace, +28% en Lorraine, +27,3% en Franche Comté.

Selon l'Insee, la Nord-Pas-de-Calais est, au deuxième trimestre, la région au plus fort taux de chômage, avec 12,8%, tandis que le Limousin et la Bretagne se réjouissent de ne pas dépasser les 7,7%. Ainsi, l'écart entre les taux de la région la plus préservée et celui de la région la plus touchée est passé à 5,1 points contre 4,6 points un an plus tôt.

Par ailleurs, en août 2008, l'Alsace comptait moins de demandeurs d'emploi que Poitou-Charentes : 78 500 contre 83 600. Un an plus tard, les positions se sont inversées. Idem pour la Basse-Normandie qui était moins touchée que la Champagne-Ardenne.