Instaurer une surcote en capital

la surcote en capital permet de recevoir un pécule s'ils prennent leur retraite
La surcote en capital permet de recevoir un pécule s'ils prennent leur retraite tardivement. © Andrea Massimiani - Fotolia.com

 Le principe : La réforme de 2007 avait instaurer une surcote qui augmente la pension des salariés travaillant plus longtemps que le nombre de trimestres nécessaire. Certains chercheurs préfèrent une surcote en patrimoine : quand il prend sa retraite, le salarié touche d'un coup les pensions qu'il n'a pas perçues car il travaillait au-delà du minimum. Cette mesure favorise les salariés à l'espérance de vie plus faible.

 Les limites : Le montant versé est identique, quelque soit le nombre d'années pendant lesquelles l'assuré perçoit sa retraite. Par ailleurs, il favorise les personnes qui peuvent plus facilement travailler en étant âgées. Enfin, il ne permet pas de faire de réelles économies, puisque les sommes perçues au-delà du minimum sont intégralement reversées.

 Qui le fait : La Grande-Bretagne incite les travailleurs à prolonger leur carrière au-delà de 65 ans. S'ils vont jusqu'à 70 ans, ils peuvent percevoir une prime de 30 000 livres.