Vendre une maison qui tourne sur elle même

capture d'écran du site de domespace.
Capture d'écran du site de Domespace. © JDN

Domespace, cette maison entièrement circulaire en bois qui tourne sur elle-même est née de l'imagination de Patrick Marsilli voilà plus de vingt ans. A cette époque, difficile de parier sur le succès de cette offre hors norme et totalement farfelue. Mais depuis le début des années 2000, à la faveur de la ferveur écologique dont s'est emparé la France, l'abnégation de son créateur a fini par payer. D'une dizaine de maisons rondes construites un peu partout dans le monde en 2007, l'entreprise livre désormais une trentaine de maison par an et son chiffre d'affaires a plus que doublé.