Des aéroports adaptés aux nouveaux aéronefs

l'etat a prévu d'investir 750 millions d'euros d'ici 2040 pour construire de
L'Etat a prévu d'investir 750 millions d'euros d'ici 2040 pour construire de nouveaux aéroports. © Eléonore H / Fotolia.com

L'Etat ne parie visiblement pas sur le transport aérien pour les prochaines décennies. Il faut dire que la géographie hexagonale ne se prête pas franchement à ce mode de transport et que les projections de trafic à l'horizon 2050 sont très floues puisqu'elles oscillent entre reflux et explosion. Qui plus est, l'aérien rejette beaucoup de CO2, difficilement compatible avec le Grenelle. Seul le projet du nouvel aéroport du Grand-Ouest (Nantes et Rennes) devrait entrer en service en 2017. Autrement, les projets sont inexistants.

Mais pour les aéroports déjà ouvert, les choses devraient changer. Bordeaux et Lyon vont bientôt consacrer de nouveaux terminaux spéciaux pour les compagnies low-cost. Une spécialisation des aéroports en la matière semble d'ores et déjà se dessiner. Et dans les grands aéroports, comme à Roissy, on pense déjà à adapter les pistes existantes pour pouvoir accueillir les aéronefs du futur en créant pourquoi pas des rampes de lancement...