L'impôt sur les sociétés français inefficace

L'Hexagone affiche l'un des impôts sur les sociétés les plus lourds d'Europe (d'où sa position en haut du graphique). "Mais comme les gouvernants français sont sensibles aux arguments des entreprises, ils ont multiplié les niches, pour de bonnes et de moins bonnes raisons. Résultat : l'impôt sur les sociétés y rapporte une somme représentant à peine plus de 2% du PIB", indique Jean-Marc Vittori. Autant qu'en Irlande, alors que ce pays applique un taux d'imposition pratiquement trois fois moins élevé.
©  Groupe Eyrolles